Un îlot de verdure sacrifié pour un nouveau LIDL dans le quartier de l’Épi d’Or !

ilot-verdure

Le saviez-vous ? Un supermarché LIDL va s’implanter prochainement sur un îlot de verdure en sortie de la RD10 (7200 m2 de surface totale avec 2726 m2 au sol). Le 4 juillet 2018, la majorité sortante a voté à l’unanimité la vente de la parcelle 73 et le 29 mars 2019, un permis de construire a été délivré. Le projet est donc bien amorcé ! 

Cette décision est très éloignée des promesses de campagne de 2014 où l’on pouvait lire à l’époque « Développer le commerce de proximité » (p. 13) ou encore « Organisation de référendums sur les grands projets » (p. 9).


Photo aérienne de la parcelle achetée par LIDL
Photo aérienne de la parcelle achetée par LIDL

Dans sa communication du 2 juillet 2018, LIDL indiquait viser une clientèle vivant principalement à Montigny-le-Bretonneux, Guyancourt et Bois d’Arcy. Ceci fut confirmé lors du conseil municipal (CM) du 4 juillet 2018 par M. Quintard qui expliquait que « cette nouvelle construction s’ouvre d’avantage sur les communes que l’on aperçoit vers l’ouest plutôt que sur l’intérieur de Saint-Cyr ».

En conclusion, le service pour les habitants des communes voisines et les nuisances pour les Saint-Cyriens !

Pourquoi l’équipe municipale favorise-t-elle l’implantation d’une nouvelle grande surface, alors qu’il y en a déjà plusieurs à moins de 2 km à la ronde (Grand Frais, Carrefour, Leclerc) et que les petits commerces de proximité se meurent ? 


Extrait du tract de Sonia Brau de janvier 2020

Dans leur tract de campagne distribué autour du 26 et 27 janvier 2020, on peut y lire qu’ils souhaitent « mettre en place un ambassadeur du commerce local chargé de l’attractivité et de redynamiser le commerce de centre-ville » et « donner une place plus importante à la participation citoyenne ». Pourtant, ce projet d’implantation de supermarché va à l’encontre d’une volonté de redynamiser le commerce de centre-ville. Concernant la participation citoyenne, avons-nous été invité à participer à un débat et à un vote sur l’implantation de ce supermarché ? Comme d’habitude, les élus ont organisé deux réunions d’informations très peu diffusées et aucun vote de la part des citoyens n’a eu lieu.

Comment croire qu’ils tiendront leur promesses de campagne alors qu’ils font déjà l’inverse de ce qu’ils promettent ?

Une des mesures du programme de Saint-Cyr-l’École en commun, soutenue par les habitants lors des réunions publiques, sera d’améliorer le PLU, de protéger la ville de la bétonisation et lutter contre l’imperméabilisation des sols. Par ailleurs, l’un des axes majeurs de notre campagne est la démocratie participative qui fait cruellement défaut dans notre commune.



2 thoughts on “Un îlot de verdure sacrifié pour un nouveau LIDL dans le quartier de l’Épi d’Or !

  1. Madame, Monsieur,
    Le mensonge est symptomatique d’une frustration, j’ai des amis que habitent Cité MARAT donc, les premiers concernés. Ils ont était conviés aux réunions publiques a chaque étape du Project et au moins deux fois, la dernière j’été présente moi aussi ceci dit, quand vous annoncés des bêtises sans vous être informés auparavant, sachez que cela peut vous tomber dessus, les saint syriens n’aiment pas être pris pour des imbéciles, cela peut nuire a votre propre image si vous en avez une.

    1. Madame,

      Tout d’abord, ayant plusieurs membres au sein de notre mouvement qui vivent directement Cité Croizat, nous sommes bien au courant du sujet car ils sont effectivement les premiers concernés.

      Dans notre article, nous commençons par évoquer le fait qu’installer un supermarché est très éloigné de la promesse de campagne de l’équipe municipale sortante actuelle qui affichait sur son programme de 2014 cette mention : « Développer le commerce de proximité ».

      Par ailleurs, nous soulignons qu’il y aurait pu y avoir un référendum car nous estimons que c’est un « grand projet ». Leur programme mentionnait justement la possibilité de faire des référendum, or à notre connaissance, aucun référendum n’a été lancé durant la mandature.

      Dans la suite de notre article, nous ne faisons que reprendre les propos de l’enseigne LIDL et de l’élu M. Quintard qui expliquent qu’ils ne visent pas les Saint-Cyriens comme clients potentiels. Enfin, à la fin de notre article, nous faisons remarquer que l’installation de grande surface, de manière très excentrée ne va pas dans le sens du tract de Mme Brau reçu ce mois-ci où il est indiqué « redynamiser le commerce de centre-ville ».

      Nous sommes au courant qu’il y a eu deux réunions publiques (2 juillet 2018 et 20 avril 2019) pour les habitants vivant à proximité du projet. Elles étaient organisées par la Mairie mais animées par LIDL. D’ailleurs, nous l’indiquons dans notre article : « Comme d’habitude, les élus ont organisé deux réunions d’informations très peu diffusées et aucun vote de la part des citoyens n’a eu lieu ». C’est un fait, ces deux réunions sur un sujet important pour Saint-Cyr-l’Ecole n’ont pas fait l’objet d’une diffusion caractérisée, comme le sont par exemple les cérémonies de voeux du maire.

      Certains d’entre-nous y étaient et nous pouvons vous assurer qu’il n’y a eu aucun vote. Ces réunions publiques étaient des réunions purement informatives où les habitants ont été mis devant le fait accompli. C’est précisément cela que nous déplorons, que les habitants soient écartés du processus décisionnel et que l’on ne nous donne pas le choix sur le fait que ce projet ait lieu ou non.

      En effet, nous aurions aimé que des réunions publiques de concertation aient aussi lieu bien en amont du projet afin de statuer sur le fait même de vendre cette parcelle à LIDL. Et ce type de réunion n’a malheureusement jamais eu lieu.

      Et pour vous répondre, oui nous ne cachons pas notre frustration à voir la ville se déposséder de ses petits commerces de proximité et être victime d’une réquisition à outrance de ses espaces verts en vue d’urbaniser, au lieu de faire plus de place aux arbres et à la biodiversité, plus que jamais nécessaires à notre survie.

      Nous faisons tout cela, non pas pour nuire à qui que ce soit d’une quelconque façon mais pour permettre à nos enfants de vivre dans une ville plus respirable.

      Cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *