Pour un plan Propreté à Saint-Cyr-l’École !

déchets_saintcyr

A l’occasion de l’événement Balades propres du samedi 4 juillet (14h-17h) organisé par la ville de Saint-Cyr-l’École sur l’initiative d’une habitante, l’association Saint-Cyr-l’École en commun souhaite profiter que la thématique de la propreté et de l’environnement soit mise à l’honneur ce jour-là pour appeler à aller plus loin et réclame la mise en place d’un plan communal de propreté comme cela existe dans d’autres communes.

L’opération Balades propres entre dans le cadre de la sensibilisation à la gestion des déchets et à la protection de l’environnement. Une problématique qui était au coeur du programme de la liste citoyenne Saint-Cyr-l’École en commun lors des élections municipales de mars 2020. Également rassemblé.e.s sous statut associatif, nous accueillons positivement qu’une action citoyenne, reprise par la mairie, voie le jour, et certains de nos membres seront disponibles pour répondre à l’appel.

Cependant, Saint-Cyr-l’École en commun, appuyée par son groupe d’élus municipaux, estime que cette belle action écologique ne doit pas cacher une gestion très contestée de la propreté dans la ville. Beaucoup d’habitants la jugent sale et mal entretenue depuis plusieurs années, sans qu’aucune piste d’amélioration ne soit présentée.

Fréquemment interrogée par les Saint-Cyriens et les Saint-Cyriennes, la majorité municipale de Sonia Brau explique systématiquement que l’état de saleté de nos quartiers est dû au manque de civisme de certains habitants, et à la difficulté pour les équipes techniques de la ville de gérer à la fois la propreté et l’entretien des espaces verts.

Si nous ne nions pas que ce manque de civisme existe et qu’un travail de sensibilisation – auquel nous pouvons contribuer aux côtés d’autres associations de la ville – est à développer tout au long de l’année, il nous est difficile de croire que les personnes irrespectueuses de leur environnement soient concentrées uniquement à Saint-Cyr-l’École. D’autres villes ne reçoivent pas une telle critique de la part de leurs habitants. Peut-être ont-elles aussi dégagé plus de moyens financiers ou humains pour l’entretien et la propreté de l’environnement de leurs administrés.

Ainsi Saint-Cyr-l’École en commun, force d’opposition locale constructive, réclame qu’un plan d’actions pluriannuel soit élaboré et validé avec les habitants afin que le sujet de la propreté soit pris au sérieux et que des résultats puissent être obtenus à court et moyen terme. Lors de cet événement des Balades propres, nous afficherons donc nos revendications. 

Voici une série d’idées de mesures remontées par des habitants et d’autres tirées de l’expérience d’autres villes qui pourraient apparaître dans ce plan propreté pour la ville de Saint-Cyr-l’Ecole :

Impliquer les habitants dans l’amélioration de la propreté de la commune

  • Lancer une commission Propreté pour faire travailler ensemble des élus, des experts, des habitants et les bailleurs sociaux à la conception du plan propreté
  • Elire des ambassadeurs de la propreté dans chaque quartier

Marquer son engagement en faveur de la propreté

  • Adhérer à l’Association des villes pour la propreté urbaine (AVPU)
  • Recruter au moins deux agents supplémentaires

Mieux équiper les différents quartiers de la ville 

  • Augmenter l’offre de corbeilles fermées avec des ouvertures pour les déchets recyclables et non-recyclables
  • Implémenter de nouvelles poubelles enterrées, notamment dans le quartier Gérard Philipe
  • équiper les quartiers de locaux pour déposer les gros et petits électroménagers en partenariat avec un recycleur connu à Trappes comme ENVIE (20 gros appareils = 1 camion se déplace pour venir les chercher en vue de leur recyclage ou valorisation)

Offrir des services supplémentaires aux Saint-Cyriens 

  • Pour les publics non véhiculés ou fragiles ne pouvant se déplacer en déchetterie, collecte des encombrants à la demande avec appel d’un numéro pour définir une date de passage.
  • Mettre en place des éco-points mobiles (déchetterie roulante comme à Viroflay) ou organiser des points de collecte DEEE chaque mois comme à Versailles.
  • Application mobile pour signaler des déchets : envoi de photos au service concerné (avec géolocalisation) comme à Fontenay-le-Fleury

Effectuer un ramassage ciblé des déchets

  • Cartographier les déchets de la ville pour agir dans les endroits les plus touchés en calibrant les interventions
  • Créer un groupe action projet chargé de définir des critères et des objectifs communs de propreté dans chaque quartier afin d’avoir un plan d’actions ciblées.

Lutter contre les mégots (10 ans pour se dégrader et peut polluer 500 litres d’eau)

  • Installer des « Boite à clopes » amusantes (vote) dans les endroits très fréquentés pour inciter les fumeurs à recycler leurs cigarettes
  • Communiquer sur les cendriers de poche et faire une distribution gratuite
  • Fournir des cendriers galets aux débitants de tabac, restaurants et bars, aux entreprises locales et commerçants
  • Prévoir des cendriers isolés des poubelles à proximité des zones « d’attente » (arrêts de bus, gare, etc.)
  • Signalétique au sol « JETER PAR TERRE c’est JETER en MER » au dessous d’une bouche d’égouts fréquentée (ex : gare)

Lutter contre les encombrants

  • Mettre en place au moins un hangar à encombrants
  • Mettre en place un espace de réemploi des objets dans l’esprit du SMICVAL MARKET de Poitiers mais à l’échelle de la ville pour favoriser la proximité
  • Organiser des collectes solidaires

Lutter contre les déjections canines

  • Signalétique trottoir ‘je ne suis pas un crottoire’ (Clayes-sous-Bois)
  • Signalétique espaces verts

Lutter contre le sentiment de manque de propreté

  • Rénover le mobilier urbain et les trottoirs vieillissants
  • Nettoyer les affichages sauvages

Bien qu’une action comme un ramassage citoyen ait un effet rapide en surface, la lutte contre les déchets et la surconsommation est un travail de fond, de sensibilisation et de pédagogie à avoir auprès des habitants. Nous venons de citer toute une série de mesures concrètes qui participeraient à ce travail de fond. Nous espérons que certaines d’entre elles inspireront la municipalité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *